Die goldene Mitte ist in MannheimSignet

MANNHEIM — AU CŒUR DE LA RÉGION RHIN-NECKAR

Des trésors à découvrir à des kilomètres à la ronde : Mannheim est idéalement située entre le Rhin et le Neckar, la ville de Heidelberg et les régions du Palatinat, du Kraichgau et de l’Odenwald. Avec sa culture, ses magasins, sa gastronomie et sa vie nocturne, la ville dispose d’une offre exceptionnelle et constitue le point de départ idéal pour explorer la région Rhin-Neckar. 

Les jeux d’eau déployés les soirs d’été devant le Wasserturm créent une atmosphère enchantée sur la Friedrichsplatz.
Les jeux d’eau déployés les soirs d’été devant le Wasserturm créent une atmosphère enchantée sur la Friedrichsplatz. © Rhein-Neckar

À vingt minutes seulement de Heidelberg, de la Route des vins allemande « Deutsche Weinstraße » ou du château de Schwetzingen, et à une demi-heure des sentiers de randonnée de l’Odenwald, Mannheim est le point de départ idéal pour faire de petites excursions dans la région touristique Rhin-Neckar. Car il faut bien vous l’avouer : si Mannheim a de multiples cordes à son arc, elle ne peut pas non plus tout vous offrir. Elle dispose certes d’un château baroque presque aussi grand que celui de Versailles, mais pas du château de Heidelberg ni de vieille ville. Elle peut se targuer de son Château d’eau « Wasserturm », de l’ensemble Art Nouveau de la Friedrichsplatz et de la splendeur architecturale de la Multihalle, mais les cathédrales telles que celle de Worms ou de Spire lui font défaut. Mannheim est un véritable paradis du shopping dont la popularité dépasse les limites de la ville, mais elle manque de vignobles et de festivals du vin comme dans le Palatinat. Elle peut compter sur le quartier branché Jungbusch et sur sa vie nocturne trépidante, mais pas sur les pistes cyclables ni sur les sentiers de randonnée de l’Odenwald ou de la vallée du Neckar. Malgré tout, Mannheim a cet immense avantage d’avoir toutes ses richesses à deux pas de chez elle.

Les vignobles et villages idylliques du Palatinat en font un lieu enchanteur.
Les vignobles et villages idylliques du Palatinat en font un lieu enchanteur. © Rhein-Neckar

Avec ses forêts aux multiples espèces, ses vallées gorgées de soleil, ses sommets de randonnée tels que le Kalmit qui culmine à 672 mètres, ainsi que ses châteaux forts historiques, la réserve de biosphère de la forêt palatine, la plus grande zone forestière continue d’Allemagne, est un endroit profondément unique. Dans les vignobles situés à l’orée de la forêt et ordonnés en rang d’oignon, les villages viticoles bordant la Weinstraße invitent au détour. Beaucoup l’ignorent et pourtant : seuls une trentaine de kilomètres séparent le centre-ville de Mannheim des vignobles et domaines de renommée mondiale tels que le Bürklin-Wolf, le Bassermann-Jordan ou le Reichsrat von Buhl. Parfaitement desservie par le S-Bahn : la ville de Deidesheim, le paradis allemand du slowfood gastronomique, séduit les visiteurs avec ses restaurants étoilés, ses authentiques tavernes, sa fête annuelle du vin ou son traditionnel marché de Noël. Non loin de là, à Bad Dürkheim, se déroule chaque année en septembre le plus grand festival du vin au monde, le « Wurstmarkt ». Après avoir goûté à la joie de vivre palatine sur l’un des fameux stands « Schubkarch », vous montez à bord du train Rhin-Haardt pour rejoindre, en toute sécurité et en quelques minutes seulement, votre camp de base de Mannheim.

La Burgenstraße, l’une des plus anciennes routes de vacances en Allemagne, commence à Mannheim.
La Burgenstraße, l’une des plus anciennes routes de vacances en Allemagne, commence à Mannheim. © Rhein-Neckar

Si vous vous déplacez en voiture, vous pouvez prendre la direction du sud-ouest à partir de Mannheim en empruntant la Deutsche Weinstraße jusqu’à la frontière française, qui n’est qu’à une heure de route. À l’est, Mannheim est le point de départ de la Route des châteaux « Burgenstraße », l’un des itinéraires de vacances les plus traditionnels d’Allemagne. Menant à Bayreuth, elle vous invite à remonter le temps en pénétrant dans la « ville aux quatre châteaux » de Neckarsteinach, à une demi-heure seulement du Wasserturm. Les quatre châteaux médiévaux se dressent comme une couronne tout autour du méandre du Neckar, faisant corps avec des collines qui invitent à la randonnée.

Le jardin du château de Schwetzingen offre des perspectives quasi magiques. La vision du prince-électeur de Mannheim, Carl Theodor, s’est traduite par la création, au XVIIIe siècle, d’un parc d’une beauté enchanteresse qui entoure le château de la ville voisine de Schwetzingen. Et puisque vous êtes dans les parages, profitez de l’occasion pour visiter la cathédrale de Spire, la plus grande église romane du monde, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, qui n’est qu’à une vingtaine de minutes.

Le musée des techniques de Spire suscite l’enthousiasme en proposant une vaste exposition sur les moyens de transport de toutes sortes.
Le musée des techniques de Spire suscite l’enthousiasme en proposant une vaste exposition sur les moyens de transport de toutes sortes. © Rhein-Neckar

Tout devient possible grâce aux petites distances. L’ensemble de la région métropolitaine Rhin-Neckar peut également être explorée à partir de Mannheim sur des pistes cyclables. Car si toutes les routes mènent à Rome, de nombreuses voies vertes mènent à Mannheim. La piste cyclable de la vallée du Neckar, qui suit le fleuve sur tout son parcours, relie Mannheim à la ville souabe de Villingen-Schwenningen en passant par châteaux et forteresses, forêts et prairies, édifices industriels et architecture monumentale. À moins d’opter pour l’itinéraire « Kraut und Rüben » qui vous fera traverser le plus grand jardin potager d’Allemagne ? Ou pour la piste cyclable de la Deutsche Weinstraße afin d’assister aux vendanges ? Et pourquoi ne pas tenter un circuit à vélo plus aventureux dans le parc VTT de la forêt palatine ? Vous pouvez démarrer toutes ces excursions en toute facilité depuis Mannheim. N’hésitez pas à vous dépenser, car vous pourrez vous reposer pendant l’aller et le retour. En effet, les vélos peuvent être transportés confortablement à bord des trains du réseau de transports en commun VRN.

Das Technik Museum Speyer begeistert mit einer umfangreichen Ausstellung von Fortbewegungsmitteln jeglicher Art.
Das Technik Museum Speyer begeistert mit einer umfangreichen Ausstellung von Fortbewegungsmitteln jeglicher Art. © Bahnfrend [CC BY-SA 4.0]

La région Rhin-Neckar est un véritable eldorado pour toute personne avide de connaissances et de découvertes. Le musée des techniques de Spire abrite non seulement la plus grande exposition d’Europe sur le thème de l’aérospatiale, mais également le seul cinéma IMAX DOME d’Allemagne. Et vous pouvez découvrir l’histoire de l’automobile à Ladenburg dans le Musée Dr Carl Benz qui lui est consacré. Avec sa vieille ville datant de la fin du Moyen Âge et ses vestiges de la civilisation romaine, Ladenburg vaut également le détour pour les passionnés d’histoire. Celles et ceux qui souhaitent mieux connaître l’histoire de la région trouveront leur bonheur au Musée historique du Palatinat. Les expositions de la collection retracent l’histoire de la région, de la préhistoire à l’époque moderne en passant par l’antiquité romaine.  Le musée Wilhelm-Hack de Ludwigshafen est le plus important musée d’art moderne et contemporain de Rhénanie-Palatinat. Vous pourrez y admirer les œuvres de Wassily Kandinsky, Roy Lichtenstein et Andy Warhol.

Après avoir passé une longue journée pleine d’activités dans la région, rien de tel que de retourner en ville le soir.
Après avoir passé une longue journée pleine d’activités dans la région, rien de tel que de retourner en ville le soir. © pexels, rawpixel.com

De retour à son hôtel après une journée d’exploration longue et intense, vient le moment de se demander en quoi consiste un séjour à Mannheim : visite urbaine, vacances sportives ou découverte de la nature ? Réponse : un mélange des trois. Car Mannheim constitue un juste milieu au cœur de la région métropolitaine Rhin-Neckar. Et si l’envie vous prend de partir pour de lointaines contrées, sachez que Mannheim a une corde supplémentaire à son arc : l’aéroport de Francfort n’est qu’à une station de train. Il vous suffit d’une demi-heure à bord d’un ICE pour le rejoindre.

Top