MannheimSignet

CÉLÈBRE LES 250 ANS DE LA NAISSANCE DE BEETHOVEN

L'année de l'anniversaire de Beethoven à Mannheim

Rares sont les compositeurs qui sont restés aussi longtemps présents dans les esprits que Ludwig van Beethoven (1770-1827), lui qui signait parfois tout simplement « Bthvn ». Au moment où nous fêtons son 250e anniversaire, il n'y a pas que sa signature abrégée qui est encore dans l’air du temps. En effet, Beethoven est l’un des premiers artistes à avoir fait découvrir la musique classique à la bourgeoisie, et donc à un public plus large. Un aperçu des prochains mois montre la variété avec laquelle le maître et son œuvre seront aussi mis à l’honneur à Mannheim.

Der Musikfrachter macht auch in Mannheim Halt.
Der Musikfrachter macht auch in Mannheim Halt. © BTHVN2020, anschlaege.de

Un des moments les plus importants de cette programmation sera l'arrivée du cargo musical de la société Beethoven Jubiläums GmbH qui fera un arrêt à la Stephanienufer à Mannheim. Ce bateau réaménagé partira de Bonn, la ville natale de Beethoven, et traversera le Rhin, le Main et le Danube jusqu'à Vienne, où le compositeur est enterré. Le cargo musical jettera l'ancre à Mannheim du 18 au 19 mars et donnera lieu à des rencontres surprenantes avec la musique de Beethoven.

Les interprétations des groupes de la Popakademie promettent d’être aussi fascinantes et originales que celles prévues par l'ensemble musical Brainsail de la Hochschule für Musik und Darstellende Kunst Mannheim (École supérieure de musique et d'art figuratif) et par la Musikschule Mannheim (Conservatoire). La musique classique sera ainsi associée au rock et à la pop, mais aussi au jazz et à des tonalités orientales. Les interprétations insolites seront également le sujet principal de l'atelier « Beethoven-Crossover » des Jeunesses Musicales d'Allemagne. Le Nationaltheater Mannheim (Théâtre national) se joindra également aux festivités sur le bateau musical avec un concert et une performance spéciale.

Aufführung im Nationaltheater Mannheim
Aufführung im Nationaltheater Mannheim © Hans Jörg Michel

Les deux représentations du Théâtre national seront un avant-goût du festival « Ideal und Exzess » (Idéal et excès) annoncé pour la période d’octobre à décembre. Celui-ci mettra l’accent sur des ambivalences telles que l'humanisme et la violence, le pathos et le vide dans la vie et l'œuvre de Beethoven.

Les formes retenues pour les sept évènements seront également très intéressantes : concert de musique de chambre, installation musicale, lecture-performance, soirée cinéma, opéra familial et théâtre-concert, y compris une interprétation théâtrale de la 9e symphonie. Le 15 mars, le salon musical du Théâtre national se consacrera au thème suivant : « Des figures hétéroclites : Beethoven et Du Puy ».

Die Mannheimer Philharmoniker widmen Beethoven einen ganzen Abend.
Die Mannheimer Philharmoniker widmen Beethoven einen ganzen Abend. © Daniel Wetzel

En 2020, chaque orchestre met Beethoven à l'honneur dans sa programmation. L’ouverture en fanfare de cette série d’évènements sera assurée le 27 février par le Mannheimer Philharmoniker au Rosengarten, soirée au cours de laquelle l’ensemble jouera les cinq concertos. On notera la présence des célèbres solistes Elena Bashkirova et Sergei Babayan.

Cet été, le 27 juin, le Stamitz-Orchester de Mannheim donnera un concert à ciel ouvert dans le Schlosspark d’Edingen-Neckarhausen et jouera entre autres la symphonie n° 8. Le 6 novembre, Sachie Matsushita et Tracy Moutsis offriront des moments chaleureux à la Musikbibliothek (musicothèque) de la Stadtbücherei Mannheim (bibliothèque), avec des duos pour violon et piano.

Winterlichter im Luisenpark Mannheim
Winterlichter im Luisenpark Mannheim © Luisenpark

Actuellement, la musicothèque met à disposition un large choix d'enregistrements musicaux, de livres, de partitions et de documents audiovisuels sur Beethoven. « La documentation pour enfants est très demandée, par exemple des biographies illustrées avec CD ou des livres audio », déclare la directrice Susanne Schönfeldt. Le 27 mai, la maison Dalberghaus invitera à l’évènement multimédia « Ainsi le destin frappe à la porte ! » qui présentera aux jeunes auditeurs et auditrices la vie et l'œuvre de Beethoven.

Dans le Luisenpark, l'installation « Winterlichter » (Lumières d'hiver) permet déjà à toutes les générations de vivre une merveilleuse expérience. Pour accompagner en musique la projection vidéo « Water-Woman » au bar à vin « Weinstube », le magicien des lumières Wolfgang Flammersfeld a choisi le Quatuor à cordes n° 10, dit « Les Harpes » : la silhouette des danseuses rend hommage au génie musical de Beethoven pour les 250 ans de l'anniversaire du compositeur.

Top