Mannheim vaut le voyage

Moderne, baroque, urbaine et verte, Mannheim est à la croisée de l’histoire et de la modernité, de la tradition et de l’innovation, du conservatisme et de l’inventivité. S’il y a bien une chose à laquelle les visiteurs de Mannheim ne doivent pas s'attendre, c’est bien à l’ennui. Les sites d’intérêt sont légion, à tous les coins de rue et proches les uns des autres, que ce soient des mémoriaux, des lieux particuliers ou des havres de verdure.

Le baroque à la rencontre de la modernité

La première chose que remarquent les visiteurs, c’est le centre-ville aménagé en échiquier. L’origine de cette similitude entre Mannheim et New York et qui lui vaut le nom de « ville-échiquier » remonte à la construction de la ville-forteresse par Frédéric IV du Palatinat. Le réseau routier, constitué des « Quadrate », ressemble à un assemblage de grands blocs de construction. La structure des 144 carrés de Mannheim est clairement délimitée et facilite l’orientation. Le château d’eau « Wasserturm », le plus célèbre emblème de la ville se trouve en bordure et est, du haut de ses 60 mètres, un point de repère du centre-ville. Il est entouré par la Friedrichsplatz, qui forme l’un des plus grands ensembles Art nouveau d’Allemagne. Avec ses arcades, ses fontaines d’eau et ses allées, il est un point de rencontre privilégié. C’est un lieu incontournable lors de toute visite à Mannheim. Tout aussi digne d’intérêt et à quelques centaines de mètres de là, se tient le château de Mannheim « Mannheimer Schloss », plus grand ensemble baroque d’Allemagne et siège de l’université de Mannheim, à la renommée mondiale. Dès le règne de Charles-Théodore, fervent amateur de culture et de musique, les beaux-arts eurent une place de choix à Mannheim, ce qui a posé la base de la scène culturelle et musicale vivante de la Ville de Musique de l'UNESCO. Le château forme, avec l’église des Jésuites, l’ancien observatoire et l'ancien hôtel de ville et l’église paroissiale Saint-Sébastien, un ensemble baroque uniforme et cohérent. C’est précisément ce mélange d’héritage baroque et de modernité urbaine qui fait l’attractivité de Mannheim ainsi que son dynamisme.

Le quartier de Jungbusch illustre fort bien l’évolution de la ville, qui est devenue un véritable pôle de créativité. Ce quartier portuaire est désormais un lieu vivant et multiculturel. Le mélange de galeries, de résidences étudiantes, de lieux branchés et de collectifs comme le centre de création artistique et industries culturelles C-HUB, la Popakademie et le Musikpark, centre mannheimois de la création musicale, le quartier est très animé le week-end. Le festival culturel « Nachtwandel » attire des milliers de visiteurs à l’automne. Créatifs, étudiants, jeunes familles et ouvriers cohabitent harmonieusement et contribuent au dynamisme et à l’ouverture du quartier.

L’ouverture au monde est l’une des caractéristiques les plus marquantes de Mannheim et est indissociable de la ville, au même titre que la confluence du Rhin et du Neckar. C’est ainsi que la ville suit son cours, au fil d’endroits au charme si particulier. Non seulement la taille imposante du port impressionne, mais elle illustre bien la prépondérance économique de Mannheim et son rayonnement sur le sud de l’Allemagne. Et cela peut surprendre, mais cela ne l’empêche en rien de regorger de points de verdure invitant à la détente. Forte de ses 1 700 heures d’ensoleillement, la ville compte également parmi les régions les plus chaudes d’Allemagne. Le Luisenpark de Mannheim est, avec ses 80 000 m2, un havre de verdure géant en plein cœur de la ville ainsi qu’une destination de choix des amateurs de bronzette, mais pas seulement ; son pavillon de thé chinois, sa faune et sa flore très variées et l’une des plus grandes colonies de cigognes d’Europe, elle est l’endroit parfait pour se couper de la jungle urbaine. Et pour avoir une parfaite vue d’ensemble, la visite de la tour de télécommunications, située en bordure du Luisenpark, est indispensable. Du haut de ses 200 mètres, elle offre une vue de Mannheim dans toute sa splendeur et permet une excursion visuelle dans la région sans devoir quitter la ville.

Top